(Forum RPG inspiré du livre Earth Girl Toute reproduction partielle ou totale est interdite.)
 

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus V. Kurtner

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mar 7 Mai - 20:54

Marcus ouvrit les yeux. Un plafond
blanc et une lumière aveuglante.
"Super, un hôpital, encore une fois" se dit-il.
En voulant se lever, le jeune homme sentit une violente douleur dans l'épaule
gauche. Il jeta un coup d'œil. Son épaule était immobilisée dans un épais
bandage. À ce moment précis, Mme Drawn entra dans la chambre.
Marcus l'avait déjà rencontré quand il avait dû faire une visite médicale à son
arrivée à l'Institut.
_"Tu nous as fait une sacrée frayeur tu sais ", commença la femme en
sortant une lampe de sa blouse "Regarde ici s'il te plaît"
Pendant que le docteur examinait son œil, Marcus se souvint de Lili.
_"Et Lili? Comment va-t-elle ?" dit-il si soudainement que le médecin
sursauta.
Il avait bougé si vite qu'il s'était fait mal à son épaule blessée.
_"Elle
va bien, elle a juste une sacrée frousse et c'est blessée au bras, rien de
grave. On l'a appelée quand tu t'es réveillé pour la prévenir. Mais tu devrais
faire plus attention à toi
" finit elle en replaçant son épaule dans une
position moins douloureuse.

_"Le
bras, c'est moi.
"

Même
si la femme avait voulu mentir, son regard révélait toute la vérité. Il avait
blessé la seule personne avec qui il avait parlé en quatre mois. Il espérait
seulement qu'elle ne lui en voudrait pas. Car au fond, dès le début, c'était sa
faute. Il était entré dans son jardin secret, dans une partie probablement
secrète de sa personnalité, et il avait tout gâché par son manque de maitrise
de sa luxuna.


Il
ferma les yeux sur ces idées noires et sombra dans un sommeil qui, pour la
première fois depuis maintenant une semaine, était réellement réparateur et
naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Caldin

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Localisation : Dans un endroit inacessible

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mer 8 Mai - 8:00

Donc c'est vêtue d'une veste à capuche, et l'habit sous le bras que je ferme la porte du chalet. On est dans le début de l'après mide, mais avec la faim abscente et les souvenirs qui sont revenus, j'ai voulu passer à l'infirmerie. Jusqu'au bâtiment, je marche mon visage au creux de ma capuche à cause de la pluie qui tombe doucement sur le sol. Arrivée là-bas, je trouve l'infirmière, Mme Drawn, qui m'acceuillle avec un sourire, un catalogue entre les mains.

-Bonjours Lili. Comment va ton bras.
-Bien merci. Où est la chambre de Marcus? J'aimerai le voir.
-Il dort.
-Promis je le réveillerai pas.

Elle soupire, puis pointe une porte de son doigt. Je la remercie d'un mouvement de tête, et marche devant la porte. Mes pieds marquent un temps d'arrêt. Je pourrai faire demi-tour, et le revoir seulement lorsqu'il sera sorti. Mais non, j'ai envi de lui faire comprendre que je ne lui en veux pas. Parce que je ne doute pas qu'il n'est pas fait expret.
Donc doucement j'ouvre le battant, révélant une pièce aux murs blancs, des meubles sommaires et une lumière cru. Une chambre banale de l'infirmerie en bref. Contre un mur, sur ma droite le lit. Après avoir fermé la porte, je m'avance vers celui-ci. Marcus y dort toujours, le visage tranquille et apaisé.

Tenant ma promesse, je m'assis sur la chaise mise en disposition des visiteurs et pose la veste du jeune homme sur mes jambes. L'image du loup vient se mettre sur mes prunelles. Marcus va parfaitement avec cet animal au pelage de neige. L'un et l'autre possède quelque chose d'impérieux, et malgrès une tempête ils seront toujours debout... Dans un léger soupir, je pose mes coudes sur mes genoux, mon haut du corps penché en avant. Et j'attends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus V. Kurtner

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mer 8 Mai - 10:11

Lorsqu'il ouvrit les yeux, Lili était là. Elle avait dû veiller un moment car elle
s'était assoupi sur la chaise en face de son lit. Il regarda son bras pansé, et
la culpabilité lui revint. Jusqu'à présent, il n'avait fait que tuer ou blesser
lorsqu'il était sous sa forme animale. Et même si ses précédentes victimes
n'étaient probablement pas innocentes, Lili quant à elle, n'avait rien fait.
La jeune fille s'agita, et émergea du sommeil.

_"Salut" dit-il doucement.

La jeune fille sourit doucement, la tête encore embuée par le sommeil. Elle ne
semblait pas lui en vouloir ni même avoir mal. Au contraire, elle semblait
comprendre, le comprendre, ou plutôt les comprendre, lui et le loup avec qui il
partageait sa vie dorénavant. Il ne connaissait absolument rien de cette fille,
et encore moins de sa transformation, mais elle semblait avoir traversé des
sales moments. Comme lui. Comme probablement tous les résidents de l'Institut.
La plupart des gens ici étaient soit portés disparus, soit recherchés pour
avoir blessé des gens ou pires.

_"Tu vas bien?" demanda Marcus "Je te pris de m'excuser pour
ton bras. J'ai encore du mal parfois avec ma luxuna. Tu peux pas savoir à quel
point je m'en veux.
"

Et c'était l'entière vérité. Il voulait s'excuser parce qu'il le devait. Pour
lui. Mais il comprendrait si elle ne voulait plus le voir, si elle l'évitait.
Il ne lui en voudrait pas. Pas après ce qu'il venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Caldin

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Localisation : Dans un endroit inacessible

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mer 8 Mai - 14:06

Lorsque j'émerge enfin du demi-sommeil dans lequel j'avais plongé, je vois que Marcus est réveillé. Alors que j'étais encore pleine de de bride de sommeil, il me salua doucement. Mes lèvres s'étirent quelques instant, avant que je me dise que cela fait bien plusieurs fois que je souris en la présence du jeune homme. J'en n'ai pas l'habitude... De plus, on pourrait penser que lorsqu'on se trouve au côté de la personne qui nous a blessé, on évite de dormir pour manque de confiance. Or j'ai dormi comme un béé, et cela est rare...

-Salut à toi aussi..

Puis je me frotte les yeux, et étire mes muscles pour chasser toute trace de sommeil, le blessé brise de nouveau le silence dans lequel est plongé la chambre:

-Tu vas bien? Je te pris de m'excuser pour ton bras. J'ai encore du mal parfois avec ma luxuna. Tu peux pas savoir à quel point je m'en veux.

Je le fixe durant un instant. La culpabilité se lit sur son visage. Non, il ne mens pas. J'hésite quelques instants, si je fais comme d'habitude, en acceptant ces excuses suivi de quelques mots, cela ne l'aidera pas. Il aura surement toujours cela sur la conscience. Or pour moi, il n'a pas à culpabilisé.
Je baisse la tête, commençant à jouer avec la fermeture éclaire de la veste de Marcus. D'abord hésitante, mais rapidement sure de moi, je lui réponds.

-J'accepte tes excuses. Même si pour moi, tu n'as pas à t'excuser car premièrement, je n'aurai pas du te suivre. Deuxièmement, comme tu me l'avais dis cela fait peu de temps que tu es là. En ajoutant à cela que tu ne peux pas contrôler ta luxuna, en choisissant quand te transformer, tu ne pouvais rien faire de plus.

Je marque un temps d'arrêt. Je ne regrette pas ce qu'il m'ai arrivé, car cela à crée des liens qui ne pourraient exister avec seulement de longues discussions. Tous en redressant la tête, je décide de parler à coeur ouvert pour une fois.

-Et sache que pour moi l'animal est moins effrayant que l'homme. Lui au moins, tu sais à quoi t'en tenir. Il n'a pas deux visages comme l'être humain...

Encore une fois je souris, tous en faisant un peu jouer de mon bras:

-Mon bras ne me fais plus mal, et l'infirmière a dit que je devrais pouvoir enlever les bandages dans la journée. Donc oui je suis bien, autant que je peux l'être d'habitude. Mais toi? Comment vas-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus V. Kurtner

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mer 8 Mai - 15:58

_"Mais toi? Comment tu vas?"






Marcus fut soulagé. Non contente de
le réconforter, Lili avait avoué à demi-mot qu'elle avait compris son problème
et qu'au final, ça lui allait comme ça.
Comment il allait. Une question si simple ne devait pas poser de problèmes.
Mais là, il ne savait pas quoi répondre. En réalité, il ne savait pas si on lui
demandait s'il allait bien psychologiquement ou physiquement. Dans le second
cas il s'en remettrait. Par contre dans le premier cas, cela faisait plus de
six mois qu'il était cassé, détruit, en miettes.
Il décida de répondre ce qui semblait le plus naturel :






_"J'ai la clavicule cassée,
mais je survivrai. Seulement finit les escapades montagnardes pendant un
moment. En plus Drawn m'a formellement interdit de quitter le hameau durant les
trois prochaines semaines. Je suis puni de sortie en quelque sorte
."
dit-il en souriant franchement.






Parler avec cette fille lui faisait
du bien. Pas besoin de prendre de pincette ou de faire de faux-semblant. Il
avait été complément idiot de ne pas tenter de parler avec les autres
habitants. Après tout, ils étaient comme lui.

Mais cette légère euphorie retomba bien vite. Les nouvelles vont vite dans le
hameau, et son escapade ne passerait pas inaperçu. Dans peu de temps tout le
monde serait au courant. Pour preuve, il avait entendu parler d'une histoire
entre deux autres membres de l'institut, une histoire de voyeurisme dans la
forêt. Il n'avait pas tout saisi. Mais la question était de savoir si les gens
seraient aussi ouverts après ce qui venait de se passer.


Mais le jeune homme se ressaisit. Il sourit à Lili et finis par dire :


_" Par contre je peux sortir ce soir de l'infirmerie.
Et ca c'est une bonne nouvelle.
"


Sur ceux, il rabattit la couverture et sorti du lit. Il ne
portait que son treillis, rien d'autre, sauf si on considérait le bandage que
plaquer son bras sur son torse.


Il chercha quelque chose pour se couvrir quand il vit sur
son gilet entre les mains de la jeune fille. En essayant de ne pas croiser son
regard, il demanda d'un air penaud :


_"Tu peux me passer mon gilet s'il te plait ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Caldin

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Localisation : Dans un endroit inacessible

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Mer 8 Mai - 21:10

Il réfléchit quelques instants, puis répond avec un grand sourire sur les lèvres:

-J'ai la clavicule cassée, mais je survivrai. Seulement finit les escapades montagnardes pendant un moment. En plus Drawn m'a formellement interdit de quitter le hameau durant les trois prochaines semaines. Je suis puni de sortie en quelque sorte.

Sa réponse me fais sourire à mon tour. Il parle de lui comme si il était encore sous la responsabilité de ses parents, qui l'on puni. Or je me doute bien qu'il est majeur, pas de longtemps, mais il est responsable de sa vie. Alors que moi..
La joie disparue. Lors de mon arrivée, le professeur m'avait dit que si il trouvait, ou apprenait quoi que se soit sur moi, il me le dirait. Or jusqu'à maintenant il n'y a rien eu. Aucune nouvelle. Je manque si peu à ma famille pour qu'il n'est nul trace de recherche?
Heureusement que Marcus me sort de ces pensées en reprenant la parole:

-Par contre je peux sortir ce soir de l'infirmerie. Et ca c'est une bonne nouvelle.

D'un mouvement souple, il rabat la couverture d'un côté et commence à se lever. Je me lève pour l'en empêcher, mais mon blocage stop net ma main, qui reste aggripée au gilet. Je me mets à fixer un point invisible sur le mur, en me rendant compte qu'il ne porte rien comme haut. D'ailleurs il s'en rend compte en son tour, en me demandant:

-Tu peux me passer mon gilet s'il te plait ?

Bon ben là je n'ai plus le choix. Mes yeux reviennent sur lui, puis j'avance. Avalant la distance qui nous sépare. Comme une automate, les griffes de la peur solidement enfoncer dans ma chaire, je tends l'habit. Mon regard se pose sur le tatouage, qui orne sa peau à l'endroit du coeur. C'est un tribale complexe, mais il n'a pas l'air fini. Beaucoup de gars ont des tatouages tribales, qui se ressemblent tous un peu. Donnant l'impression qu'ils se sont fait tatoués pour l'histoire de l'être. Mais je ne pense pas que Marcus est de ce genre de personnes.
Une pensée me viens, idiote: j'espère qu'il n'y a pas prêté attention aux miens hier. Je n'aime pas les montrer. Je n'ai pas assez confiance..
Lorsque ses doigts effleurent les miens, je tréssaille, et la retire vite fait. Mais lorsque que je revois son bras bloqué, déjà les mots sont sortis:

-Est-ce que tu veux de l'aide? Pour ta veste..

Lili, a partir de maintenant tu vas tourner ta langue sept fois dans ta bouche avant de parler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus V. Kurtner

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Jeu 9 Mai - 10:02

_"Est-ce que tu veux de l'aide ? Pour ta veste...?"


_"Avec plaisir" répond le jeune homme en
souriant.


Il remarque alors deux choses. Il nota en premier le regard
de Lili sur son tatouage. Il l'avait presque oublié celui-là. Il faisait partie
intégrante de lui, au même titre que le loup. C'était d'ailleurs une des
raisons du tatouage.


La seconde chose qui lui sauta aux yeux était la tristesse
profonde au fond des yeux de la jeune fille. Il voulait faire quelque chose,
mais il se doutait bien qu'elle se braquerait s'il l'interroger. Ce n'était pas
le genre de personne à se confier à quelqu'un si on la forçait. C'était plutôt
le genre à te déballer tout au moment où tu t'y attends le moins. Il était bien
placé pour le savoir, il était d'un tempérament similaire. Alors que Lili
l'aidai à enfiler sa veste, il respira profondément et dis de but en blanc :


_" Je me fous de savoir par où
tu es passé, ce qui t'es arrivé, ou ce que tu as fait. Je comprends tout à fait
que tu es envie de ne pas en parler, et je serais mal placé et intolérant de te
demander d'en parler. Mais tu es ce qui se rapproche le plus d'une amie pour
moi, et malgré ce que j'ai pu faire, tu ne t'es pas enfui. Donc je tenais à te
dire que si tu avais besoin de parler, je serai là, et je ne te jugerai pas. Je
suis passé par des moments horribles et j'ai fait des trucs dont je ne suis pas
fier que ça soit sous forme humaine ou animal.
"






Il sent un arrêt dans le geste de la
jeune fille au moment il disait tout ceci. Il avait dit ça d'une traite, sur un
ton neutre, sans reprendre son souffle et sans croiser le regard de son
habilleuse. Il finit d'enfiler son gilet et le zippa en le tenant avec les
dents. Il se leva et regarda la jeune fille dans les yeux. Mais à ce moment
précis il ne savait pas ce qu'ils avaient à lui dire. Il sourit doucement et se
dirigea vers la porte, l'ouvrit et se retourna.






_"Alors tu viens? Comment je
vais faire sans quelqu'un pour être sûr que je fasse pas de bêtises, moi
?
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Caldin

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 20
Localisation : Dans un endroit inacessible

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Jeu 9 Mai - 14:01

Je n'y cru pas lorsque me parvient la réponse du jeune homme, qui a un grand sourire collé sur les lèvres. Alors que doucement, ne voulant pas lui faire mal, je m'enfonce une nouvelle fois dans mes pensées. Est-ce que je pourrais bientôt fermer les yeux sans que mes monstres viennent me hanter? La réponse à ma question me vient quelques instants plus tard:

Je me fous de savoir par où tu es passé, ce qui t'es arrivé, ou ce que tu as fait. Je comprends tout à fait que tu es envie de ne pas en parler, et je serais mal placé et intolérant de tedemander d'en parler. Mais tu es ce qui se rapproche le plus d'une amie pour moi, et malgré ce que j'ai pu faire, tu ne t'es pas enfui. Donc je tenais à te dire que si tu avais besoin de parler, je serai là, et je ne te jugerai pas. Je suis passé par des moments horribles et j'ai fait des trucs dont je ne suis pas fier que ça soit sous forme humaine ou animal.

Alors qu'il finit de se débrouiller tous seul, je reste sans bouger. Un phare. Voilà l'impression que j'ai. Je suis un naufragé qui voit la lumière d'un phare au loin. Même si je doute qu'il sache ce que cela fait de ne pas savoir pour tu te retrouve en pleine ruelle de Marseille avec un trou noir à la place de mes souvenirs.
La veste fermée, il sourit alors que ses yeux s'accrochèrent aux miens. Et tranquillement il commence à se diriger vers la porte. J'ai un instant la crainte qu'il parte, étant maintenant libre de sortir. Mais il se retourne vers moi:

Alors tu viens? Comment je vais faire sans quelqu'un pour être sûr que je fasse pas de bêtises, moi?

Je ne doute pas qu'un sourire vient étirer mes lèvres. Et pour une fois il ne disparait pas tous de suite. Alors que je passe devant le jeune homme, je murmure de façon que seul lui entende:

Merci.

Un seule mot. Unique mais le seul qui me permet de lui dire ma gratitude, et que son raisonnement a touché juste. Je me sens plus légère, plus libre. Un sentiment que j'avais que rarement ressenti.
Puis après avoir avancé dans le couloir, je me retourne, tous en continuant à marcher je lui demande:

Je veux bien te surveiller...Mais où veux-tu aller te promener?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus V. Kurtner

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   Jeu 9 Mai - 18:59

Marcus vit la jeune fille sourire. Et pas un petit sourire
timide, un sourire franc et honnête. Le genre de sourire qui illumine le visage
de quelqu'un. Il se retourna en souriant et passa la porte. Réussir à faire
sourire Lili était la chose bien plus dur que n'importe quel autre défi qu'il
avait pu accomplir.


Au moment où il passait la porte il entendit l'adolescente
murmurer un merci. Le jeune homme souri de plus belle.


Il traversa le couloir et se dirigea vers la sortie. Il
entendit les pas de Lili qui se pressaient pour le rattraper. Il se retourna et
lui sourit. Elle lui rendit son sourire. Il se fit une promesse. Celle de
contrôler ses transformations pour qu'aucun accident comme celui qui venait de
se passer ne se surviennent à nouveau.


La jeune fille répond enfin à sa dernière question.


_"Je veux bien te surveiller...Mais où veux-tu aller te
promener ?"



Le jeune homme ne sait pas trop quoi répondre. Il décide de
la laisser choisir, après tout c'est un moyen comme un autre de faire
connaissance avec quelqu'un, de le laisser nous faire découvrir ses habitudes.
Il répond donc


_" Comme
tu le sens, étonnes
moi
"






Il ne s'était pas senti aussi bien depuis des années. Il
avait une raison de vivre, des gens qui le comprenait et un objectif. Marcus ne
demandait
rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un besoin de se defouler [Suite] [Lili Caldin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Girl :: Bâtiment principal :: Infirmerie-
Sauter vers: